Norbert Thiel (Berlin)

Stellwerk Thiel / Poste d’aiguillage Thiel

L’artiste Thiel aborde son sujet en s’inspirant librement du roman de Gerhart Hauptmann „Le garde-barrière Thiel“. Il peint des trains et des barrières, des gares, des postes d’aiguillage, la plupart du temps de nuit, tandis que le train passe réellement sans bruit devant la fenêtre de la chambre. Captivant, pas seulement pour les passionnés de chemins de fer ; l’observateur attentif découvrira dans les peintures de Thiel une dimension surnaturelle.